La pédagogie Montessori se base sur de grands principes qui posent un cadre. Le principal, celui que vous entendrez le plus souvent, est que l’enfant est son propre constructeur.

Une idée à retenir : “Aide-moi à faire seul”

 

  • L’adulte est un guide, un relais entre le matériel pédagogique et l’enfant.
    Il présente à l’enfant une à une, lentement, les pièces du matériel pédagogique adaptées aux besoins de chacun puis l’adulte se retire et laisse l’enfant expérimenter à son rythme.
    Le rôle de l’éducateur Montessori réside dans l’observation des besoins de chaque enfant, dans la présentation du matériel qui va éveiller sa curiosité, dans le maintien d’une ambiance favorable à la concentration.
  • Chaque pièce du matériel pédagogique ne présente à l’enfant qu’une difficulté à la fois.
    Il a été soigneusement mis au point par Maria Montessori et reste d’actualité aujourd’hui.
    Il repose sur des données scientifiques et donne à l’enfant des moyens de développer la maîtrise de ses gestes et d’aborder des notions abstraites en les expérimentant, en les concrétisant.
  • Le matériel pédagogique contient le contrôle de l’erreur qui va permettre à l’enfant de s’ajuster progressivement sans être jugé, ni en bien, ni en mal.
    L’environnement préparé par l’adulte permet le développement normal de l’enfant vers l’autonomie. Ambiance calme, étagères à la portée des enfants qui vont choisir leur matériel, le garder aussi longtemps que nécessaire et le rapporter à sa place pour le remettre à la disposition d’un autre enfant.
  • Des règles qui permettent aux enfants de se développer individuellement dans le groupe :
    respect de soi, des autres, du matériel.
  • Liberté et responsabilité sont liées
    L’enfant choisit son travail parmi le matériel qui lui a été présenté, se déplace librement, parle sans déranger ses voisins.
  • Pas de jugements extérieurs sur les résultats
    Pas de notes, pas de punitions, pas de récompenses (pour que l’enfant ne travaille pas pour obtenir une récompense et que la joie que lui procure son travail soit la récompense qu’il se donne à lui-même)
  • Pas de compétition
    Il n’existe qu’un seul exemplaire de chaque matériel afin que les enfants ne soient pas en compétition dans leur travail.
  • Pas de programme généralisé
    Chaque enfant est unique.
    Le temps nécessaire à chacun pour intégrer, expérimenter, varie d’un enfant à l’autre, d’un moment à l’autre, d’un matériel à l’autre.
    Chacun a le temps de comprendre, d’approfondir, d’incorporer les connaissances à son rythme.
  • Le programme, que l’enfant choisit, correspond à ses besoins.
    Chaque étape du matériel pédagogique prépare la suivante et permet à tous de progresser quotidiennement.